Le prix du roman des étudiants France Culture Télérama

Bonjour, il y a moins d’un mois j’ai envoyé l’une de mes critiques pour participer à un prix littéraire et .. j’ai été sélectionnée pour être juré du Prix du Roman des étudiants France Culture/Télérama de l’année 2020 ! Je suis ravie de me lancer dans cette toute nouvelle aventure littéraire. Malheureusement, résidant dans une ville un peu paumée, aucune librairie partenaire ne se trouvait près de chez moi. De ce fait, j’ai seulement reçu les livres en PDF et non en version papier. Je n’en suis pas moins ravie de participer à ce prix. Les votes auront lieu durant les premières semaines du mois de décembre ; il me reste donc moins de 2 mois pour lire les 4 ouvrages sélectionnés.

La maison – Emma Becker

« J’ai toujours cru que j’écrivais sur les hommes. Avant de m’apercevoir que je n’écris que sur les femmes. Sur le fait d’en être une. Écrire sur les putes, qui sont payées pour être des femmes, qui sont vraiment des femmes, qui ne sont que ça ; écrire sur la nudité absolue de cette condition, c’est comme examiner mon sexe sous un microscope. Et j’en éprouve la même fascination qu’un laborantin regardant des cellules essentielles à toute forme de vie.

À 23 ans, Emma Becker décide de rejoindre une maison close berlinoise pour en écrire la vérité – de l’intérieur, à l’intérieur. De chambre en chambre, d’une fille à l’autre, la lecture addictive de La Maison nous entraîne au cœur d’un monde interdit. »

Par les routes – Sylvain Prudhomme

« J’ai retrouvé l’autostoppeur dans une petite ville du sud-est de la France, après des années sans penser à lui. Je l’ai retrouvé amoureux, installé, devenu père. Je me suis rappelé tout ce qui m’avait décidé, autrefois, à lui demander de sortir de ma vie. J’ai frappé à sa porte. J’ai rencontré Marie. »

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon – Jean-Paul Dubois

« Cela fait deux ans que Paul Hansen purge sa peine dans la prison provinciale de Montréal. Il y partage une cellule avec Horton, un Hells Angel incarcéré pour meurtre.

Retour en arrière: Hansen est superintendant a L’Excelsior, une résidence où il déploie ses talents de concierge, de gardien, de factotum, et – plus encore – de réparateur des âmes et consolateur des affligés. Lorsqu’il n’est pas occupé à venir en aide aux habitants de L’Excelsior ou à entretenir les bâtiments, il rejoint Winona, sa compagne. Aux commandes de son aéroplane, elle l’emmène en plein ciel, au-dessus des nuages. Mais bientôt tout change. Un nouveau gérant arrive à L’Excelsior, des conflits éclatent. Et l’inévitable se produit. »

La Mer à l’envers – Marie Darrieussecq

« Rose part en croisière avec ses enfants. Elle rencontre Younès qui faisait naufrage. Rose est héroïque, mais seulement par moments. »

Eden – Monica Sabolo

« Un esprit de la forêt. Voilà ce qu’elle avait vu. Elle le répéterait, encore et encore, à tous ceux qui l’interrogeaient, au père de Lucy, avec son pantalon froissé et sa chemise sale, à la police, aux habitants de la réserve, elle dirait toujours les mêmes mots, lèvres serrées, menton buté. Quand on lui demandait, avec douceur, puis d’une voix de plus en plus tendue, pressante, s’il ne s’agissait pas plutôt de Lucy – Lucy, quinze ans, blonde, un mètre soixante-cinq, short en jean, disparue depuis deux jours -, quand on lui demandait si elle n’avait pas vu Lucy, elle répondait en secouant la tête : « Non, non, c’était un esprit, l’esprit de la forêt. »»

Dans une région reculée du monde, à la lisière d’une forêt menacée de destruction, grandit Nita, qui rêve d’ailleurs. Jusqu’au jour où elle croise Lucy, une jeune fille venue de la ville. Solitaire, aimantant malgré elle les garçons du lycée, celle-ci s’aventure dans les bois et y découvre des choses, des choses dangereuses. La faute, le châtiment et le lien aux origines sont au cœur de ce roman envoûtant sur l’adolescence et ses métamorphoses. Éden, ou le miroir du paradis perdu. »

Mes premières impressions concernant la sélection : Évidemment les sujets sont variés mais tous m’attirent. Le livre qui me donne le plus envie est celui d’Emma Becker. Vient en seconde position Eden de Monica Sablo. Je verrais pendant mes lectures si mes impressions se confirment ou non.

2 réflexions sur “Le prix du roman des étudiants France Culture Télérama

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s