Avis | Ensemble, c’est tout

Ensemble, c’est tout – Anna Gavalda

608 pages

« Camille dessine. Dessinait plutôt, maintenant elle fait des ménages, la nuit. Philibert, aristo pur jus, héberge Franck, cuisinier de son état, dont l’existence tourne autour des filles, de la moto et de Paulette, sa grand-mère. Paulette vit seule, tombe beaucoup et cache ses bleus, paniquée à l’idée de mourir loin de son jardin. Ces quatre là n’auraient jamais dû se rencontrer. Trop perdus, trop seuls, trop cabossés… Et pourtant, le destin, ou bien la vie, le hasard, l’amour -appelez ça comme vous voulez -, va se charger de les bousculer un peu. Leur histoire, c’est la théorie des dominos, mais à l’envers. Au lieu de se faire tomber, ils s’aident à se relever. »

Une magnifique découverte. Une lecture émouvante avec des personnages attachants, le tout saupoudré d’une bonne dose d’humour et de bonne humeur.

A priori, l’histoire est simple. Des rencontres. Une amitié. Mais en réalité c’est bien plus que ça. Ce bouquin est un condensé d’amour et d’émotions.

Au premier abord, les personnages sont simples eux aussi mais c’est loin d’être le cas. Je me suis attachée à tous les personnages sans aucune exception. Ensemble, c’est tout dépeint des personnages qui possèdent tous des personnalités à la fois adorables et bien trempées. Certains sont caractériels, d’autres sont plus doux, mais tous à mon sens réellement sont attachants.

Ce livre m’a réellement marqué. Il m’a fait beaucoup de bien. Je suis ressortie de cette lecture vraiment émue et touchée. Ensemble, c’est tout fait sans conteste partie de mes lectures coups de cœur. A la fois drôle, tendre, tragique et émouvant. A l’image de la vie. Un véritable bonheur.

Le livre a été adapté en film par Claude Berri en 2007. Je dois vous avouer que j’ai été un peu déçue par le film, je ne sais pas trop pourquoi mais je suis restée sur ma faim. L’histoire me paraissait plus douce dans le livre. De plus, je m’imaginais les personnages autrement. C’est pour cette raison que je vous invite à d’abord lire le livre (et ce pour tous les livres en général) avant de regarder le film.

E X T R A I T S

« Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c’est leur connerie, pas leurs différences… »

« Ce qui est important, vois-tu, c’est de dire « excuse-moi » et pas « je m’excuse ». Tu ne peux pas t’excuser tout seul, linguistiquement, ce n’est pas correct… »

« Ils ne demandaient rien d’autre que d’être heureux ensemble. Même pas heureux d’ailleurs, ils n’étaient plus si exigeants. D’être ensemble, c’est tout. »

« – Tu crois que c’est comme tes mines de crayon ? Tu crois que ça s’use quand on s’en sert ?
– De quoi ?
– Les sentiments. 
»

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s