Avis | Mermaid Prince

Mermaid Prince – Kaori Ozaki

224 pages

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 4mgv.png

« Mugi a déménagé à Okinawa, tout au sud du Japon. Il connaît quelques difficultés à s’intégrer dans son nouvel environnement, ce qui donne du souci à Matori. Car, depuis que Mugi a été gentil avec elle au moment où elle en avait le plus besoin, celle-ci le considère comme son prince charmant. Suite à quelques frictions avec son beau-frère, Mugi se retrouve chez la jeune fille, où il découvre l’histoire de la sirène qui exauce tous les désirs… »

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 4mgv.png

C’est la couverture parsemée de poissons holographiques et son apparence poétique qui m’a attirée.

Je ne savais pas que le manga comportait trois histoires alors j’avoue avoir été quelque peu déroutée. Mermaid Prince est en effet un recueil constitué de trois histoires dont la principale a donné son nom au manga. Toutes trois mettent en scène des jeunes femmes différentes et pourtant similaires qui entrent dans la vie adulte. L’extrait par lequel mon article commence résume l’histoire principale : deux adolescents à la recherche d’une sirène magique qui exauce des vœux. On retrouve deux autres récits : une jeune femme et sa rencontre touchante avec un SDF et son fils ainsi qu’une lycéenne et un amour éphémère.

En plus d’être bien réalisés, les dessins sont doux. L’histoire l’est elle aussi même si elle traite de sentiments parfois plus chaotiques tels que la difficulté à exprimer ses sentiments.

Mon seul regret : des histoires un peu trop courtes. Honnêtement, elles auraient mérité d’être développés davantage pour créer un vrai manga à part entière qui aurait présenté un seul récit.

Pour conclure en quelques mots, cette lecture a été des plus agréables. Je compte lire très prochainement les autres œuvres de cette douce autrice.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 4mgv.png

E X T R A I T S

« – Il y a plusieurs petites grottes du côté du Cap… « Les trous de la sirène », on les appelle… À marée haute, elles sont envahies par la mer. Mais on dit que si on reste… on peut rencontrer la sirène. Alors certains imbéciles tentent le coup… Bien sûr, tu ne trouveras pas cette histoire dans les guides touristiques ! Parce que ça ne plairait pas à la sirène, elle se vengerait. »

4 réflexions sur “Avis | Mermaid Prince

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s