Avis | Le petit monsieur

Le petit monsieur Orianne Lallemand & Anne Isabelle Le Touzé

32 pages

« Dans sa grande maison au bord de la mer, un vieux monsieur vit seul. Il mène une petite vie bien tranquille, bien rangée, sans surprises. Un jour, un bateau plein de réfugiés débarque sur la plage du village. Un événement qui inquiète les habitants qui vont devoir les accueillir pendant un temps. Qui sont ces étrangers ? Que vont-ils devenir ? Sur un coup de tête, le petit monsieur propose d’héberger une des familles en détresse. Un petit « oui » qui va bouleverser sa vie et celle des autres… »


J’ai lu ce joli album dans le cadre d’une sélection de titres au sein de mon école (INSPE). Cette année, le thème était la migration. Cette sélection m’a permis de découvrir cet album rempli de bienveillance et qui répond au nom Le petit monsieur.

Un vieux monsieur vit seul dans une grande maison. Un jour, en faisant ses habituelles courses au marché, le petit monsieur aperçoit une famille de réfugiés, nouvellement arrivée. Le maire réunit les habitants pour leur faire part d’une nécessité : leur trouver un hébergement chez un habitant le temps de quelques jours. Le petit monsieur se propose, subitement, sans même savoir ce qui lui a pris ! D’abord enthousiaste, une période de doute va l’assaillir. Mais cet élan de gentillesse sera récompensé par une magnifique relation liant les protagonistes. Et alors que le petit monsieur était au départ réticent, les adieux avec cette famille de réfugiés se révèleront déchirants.

J’ai aimé l’aspect très vraisemblable de l’intrigue. Le petit monsieur se propose mais doute. Il accueille des étrangers chez lui. Et s’ils le volaient ? S’ils étaient mal intentionnés ? Avec ces questionnements, j’ai trouvé que le récit s’ancrait dans le réel et n’en était que plus touchant, plus humain. Par ailleurs, les personnages, en dehors du monsieur, sont des animaux d’espèces différentes. Ainsi, l’illustratrice montre par ce choix que la diversité existait déjà avant l’arrivée de cette famille étrangère. La diversité est partout mais on rechigne pourtant à accueillir des étrangers.

Le petit monsieur est une belle leçon de vie et de solidarité. Cet album jeunesse met en avant l’entraide, la bienveillance et l’empathie. Ce vieux monsieur nous montre comment une rencontre peut bouleverser une vie et à quel point il est important d’ouvrir ses bras et la porte de sa maison. Ce livre m’a fait du bien. Je l’ai refermé le sourire aux oreilles, le cœur rempli d’espoir.

Je le garde en mémoire pour aborder plus tard en classe la question de la différence, de la migration et de la bienveillance. Le petit monsieur s’annonce comme un support initiateur de conversations à la fois importantes et nécessaires dans notre société dans laquelle la mixité est encore parfois rejetée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s