Avis | Étés qui demeurent

Étés qui demeurent – Amira Amri

210 pages

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est 4mgv.png

« Étés qui demeurent est un recueil de 50 poèmes courts qui vous emmènera ailleurs et vous laissera avec un sentiment de douceur et d’apaisement. C’est un voyage à travers des fragments de vie, souvenirs de paysages, de sensations, de rencontres et de séparations. »

Lire la suite »

Avis | C’est fait

C’est fait Patrick Jacquemin

110 pages

« En ce contexte d’un monde voué
au bas penchant du gain
je me suis lancé
j’ai trimé grave
promis la lune
baissé les prix
défié les grands
reçu des coups
construit sur l’herbe
pollué l’air
l’esprit engourdi obsédé
par la fièvre heureuse du commerce
par la soif de réussite
et le monde pouvait gémir ou mugir
je ne l’entendais pas »

Lire la suite »

Bilan lecture | Février 22

Bien le bonjour ! Le mois de février étant terminé, il est temps pour moi de faire un point sur mes lectures. Ce mois-ci, j’ai lu et adoré 2 romans. En parallèle, j’ai découvert de nombreux albums jeunesse. J’apprécie ponctuer mes journées de récits (parfois légers) adressés à la jeunesse et tomber sur de jolies histoires. Le nombre de pages du bilan n’est pas très élevé, mais j’ai tout de même eu l’occasion de découvrir plein de titres.

→ Nicholas OLDLAND – Les rameurs 15 pages
→ Gaëtan DOREMUS – Tout doux 40 pages
→ Marie LEGHIMA – Avec toi, papa … 32 pages
→ Sibylle DELACROIX – Graines de sable 32 pages
→ Nicholas OLDLAND – A toute vitesse ! 32 pages
→ Geoffroy de PENNART – Igor et les trois petits cochons 36 pages
→ Geoffroy de PENNART – La galette à l’escampette 32 pages
→ Geoffroy de PENNART – Je suis revenu 35 pages
→ Stéphane RUSINEK – La patiente de 17 heures 200 pages
→ Anja KLAUSS & Myriam OUYESSAD – Le gardien de l’arbre 26 pages
→ Elsa BORDIER & SANOE – Maléfices : Les contes d’Alombrar 74 pages
→ Constance ØRBECK-NILSSEN & Akin DUZAKIN – Pourquoi ici ? 26 pages
→ Rolling PEN & Catmouse JAMES – Ary, tome 1 : Les yeux d’Isalo 64 pages
→ Joseph DELANEY – L’Épouvanteur, tome 01 : L’Apprenti épouvanteur 276 pages

BILAN : 14 livres (dont 2 romans, 2 BD et 10 albums jeunesse), 920 pages

Ces albums qui me donnent envie

Bonjour, me revoici. Je suis de passage, en coup de vent. J’écris de temps en temps. Le blog me manque. Il faut seulement que je prenne le temps.. de lire et de publier. Peut-être réussirai-je à retrouver un rythme régulier et satisfaisant. En attendant, aujourd’hui je te retrouve pour un article sur des albums qui me donnent bien envie en ce moment Pour une grande partie, ils sont tournés vers la thématique de l’hiver. Je te laisse découvrir tout ça. ❄️

Lire la suite »

Avis | Le petit monsieur

Le petit monsieur Orianne Lallemand & Anne Isabelle Le Touzé

32 pages

« Dans sa grande maison au bord de la mer, un vieux monsieur vit seul. Il mène une petite vie bien tranquille, bien rangée, sans surprises. Un jour, un bateau plein de réfugiés débarque sur la plage du village. Un événement qui inquiète les habitants qui vont devoir les accueillir pendant un temps. Qui sont ces étrangers ? Que vont-ils devenir ? Sur un coup de tête, le petit monsieur propose d’héberger une des familles en détresse. Un petit « oui » qui va bouleverser sa vie et celle des autres… »


Lire la suite »

Avis | Musc

Musc – Claire Poirson

86 pages

« Quel est le masculin de « muse » ? Il n’y en a pas. La muse est nécessairement femme ; c’est ce que nous inculque la langue française. Et depuis Pétrarque, c’est ce que l’histoire poétique a choisi de garder. »

🥀🔥

« Quel est le masculin de « muse » ? J’ai opté pour « musc » : le musc est un parfum animal, entêtant, curatif, excitant. Ce recueil est un ensemble de textes dédiés à quelques-uns des hommes qui ont jalonné ma vie : de la rencontre d’un soir à l’amour passion, de l’érotisme brut à l’amour doux, j’ai voulu y témoigner de mon histoire de femme. Je remercie mes muscs de m’avoir prêté leurs plumes. »

Lire la suite »